Dossier ORGUE
Dossier ORGUE

Dossier ORGUE

9,00 €
VERSION PDF

Un dossier spécial
publié dans le numéro 446
de La Lettre du Musicien
(avril 2014)

Autre version disponible :
Dossier ORGUE (n° 446) - version papier - 9,00 €
Partager:

L’HISTOIRE

Inventé au 3e siècle avant J.-C., l’orgue a d’abord un rôle profane qu’il conservera pendant plus d’un millénaire. Au 9e siècle, l’Eglise s’en empare. Depuis, il n’a cessé d’évoluer, les progrès techniques entraînant l’enrichissement du répertoire. Aujourd’hui, entre création d’instruments et nouvelles œuvres, l’orgue est un instrument résolument moderne.
• Anatomie de l’orgue
• L’école française d’orgue

LE RÉPERTOIRE

Si la littérature pour l’orgue est considérable, illustrée à l’époque baroque par Bach, Haendel, Vivaldi…, le 19e siècle et l’époque moderne sont loin d’être en reste.

L’ENSEIGNEMENT

Une organisation bien rodée est nécessaire au professeur qui dispense parfois ses cours loin du conservatoire et doit adapter ses méthodes à l’instrument dont il dispose : difficile de jouer de la musique française sur un orgue baroque allemand ! Enseigner l’orgue, c’est aussi enseigner l’adaptation.

LA CARRIÈRE

L’organiste se doit d’être pluridisciplinaire : concertiste, accompagnateur, improvisateur, analyste… Nombreuses sont ses facettes et tout aussi nombreux sont les débouchés qui s’offrent à lui.
• Brefs portraits d’organistes
• Les festivals et les associations

LA FACTURE

Les organiers créent de nouveaux instruments et entretiennent le riche patrimoine français avec un savoir-faire qui tient de l’artisanat d’art. Si les marchés, majoritairement publics, se raréfient, les facteurs n’ont de cesse de prouver qu’ils sont indispensables pour la protection du patrimoine et la vitalité de l’orgue contemporain.
• Inaugurations d’orgues en 2014
• L’orgue électronique, un instrument transitoire

L’orgue

Son répertoire, largement liturgique, et sa localisation dans les lieux de culte ont souvent placé l’orgue dans une situation marginale par rapport aux autres instruments, situation donc il cherche aujourd’hui à s’émanciper.
Né dans l’Antiquité, puis adopté par l’Eglise pour accompagner la liturgie, il a su préserver cette tradition, fascinant les fidèles par son aspect impressionnant et par la richesse des sons “venus de nulle part”.
Fascinantes aussi les improvisations, exercice obligé des interprètes, depuis le Moyen-Age à nos jours, au point que cet art a toujours une place entière dans l’enseignement.
Au fil des siècles, toutes sortes d’innovations techniques ont été apportées à l’orgue. Aujourd’hui encore, l’orgue profite des technologies de pointe et ne cesse d’évoluer.
Objets d’art autant qu’instruments, les orgues font partie de notre patrimoine. Ils reflètent notre histoire et l’histoire de la musique. En ce début de 21e siècle, la facture comme la composition témoignent de la vitalité et du bel avenir de l’orgue.
Dossier réalisé par Claire Barrois avec la collaboration d’Eric Lebrun, Alain Pâris, Pascale Rouet et François Sabatier.