Piano 25
Piano 25

Piano 25

14,00 €
VERSION PAPIER

Année 2011

Autre version disponible :
Piano 25 - version pdf - 14,00 €
Partager:

A l’affiche Le regard de Nicolas Stavy – Piotr Anderszewski, le “voyageur intranquille”

L’art de la transcription Franz Liszt et la transcription – Pianistes de légende et transcription – La transcription aujourd’hui – Les transcriptions pour piano à quatre mains.

Pédagogie Travailler « Jésus, que ma joie demeure… » – Liszt est-il si difficile à jouer ? – Les partitions simplifiées. Marcel Ciampi, un grand pédagogue – La main du pianiste, une mécanique fragile – A la recherche du professeur idéal

Anniversaires Woelfl. Thalberg. Massenet. Debussy. Ibert. Françaix…

Histoire La musique pour piano en Grèce au 20e siècle – Deux femmes d’exception : Hélène de Montgeroult et Maria Szymanowska – Liszt-Erard – Chopin-Pleyel : l’influence des maîtres sur la facture.

Instruments Le marché du piano – Les nouveautés du clavier numérique – Choisir son premier piano : acoustique ou numérique ? – L’entretien du piano.

Piano d’aujourd’hui Jazz : le rôle de la main gauche  L’œuvre pour piano de Gérard Pesson – “Liberté”, une partition offerte par Thierry Machuel, lauréat du Grand Prix Lycéen des Compositeurs 2011

Saisons Les coups de cœur de la saison 2010-2011 : bilan d’une saison de récitals de piano – Regard sur la saison à venir

Et aussi nos rubriques concours (annonces, résultats), éditions musicales, méthodes et recueils, livres, CD…

Anniversaires et réminiscences

Signalons tout d'abord l'anniversaire de la revue Piano ! Vingt-cinq numéros, un quart de siècle d'existence, pour une revue qui est, à notre connaissance, sans pareille dans le monde. Une revue d'excellence qui a trouvé un large public de lecteurs : celui-ci s'élargit désormais à toute l'Europe, ainsi qu'aux pays francophones dans le monde.

Il est devenu de mode de célébrer chaque année les anniversaires de grands compositeurs. Cela peut paraître un peu artificiel, comme le confie Nicolas Stavy qui parcourt avec nous ce numéro (p. 5), mais, pour une revue annuelle comme Piano, cette formule a le mérite d'éloigner des choix arbitraires et de permettre des découvertes.
La tête d'affiche de notre premier numéro était Paul Badura-Skoda, puis ce fut le tour de Bruno Leonardo Gelber, de Maria Joao Pires et de bien d'autres grands pianistes. Aujourd'hui, c'est le Polonais Piotr Anderszewski, artiste solitaire, silencieux et profond, d'une immense exigence, qui fait la "une" de ce numéro (p. 10).
L'année 2012 célèbre Liszt. Nous avons choisi de l'aborder ici par le biais de la transcription - paraphrases ou réminiscences - dont il fut le maître... (p. 21). Liszt a suscité bien des émules (p. 30) et on lui trouve encore aujourd'hui une belle descendance de pianistes transcripteurs (p. 33). Qu'en pensent les interprètes (p. 39) ?

Pédagogie. C'est la transcription la plus belle qui soit, accessible de plus aux pianistes amateurs, que nous proposons de travailler : « Jésus, que ma joie demeure », choral d'une cantate de Bach transcrit par Dame Myra Hess (p. 47). Inutile de le nier, le piano de Liszt est très, très difficile à jouer ! Comment doit-on l'aborder (p. 59) ? Et pourquoi pas par des partitions simplifiées (p. 69) si l'on ne peut faire autrement ? Les relations professeurs-élèves, le portrait d'un maître, Marcel Ciampi, mais aussi la santé du pianiste (p. 75) sont les autres sujets de cette rubrique.

Le hasard - et le plaisir - des anniversaires (p. 83) permet de faire renaître des musiciens méconnus pour leurs œuvres pianistiques, comme Woelfl ou Thalberg, voire Massenet ou Ibert, certes plus réputés pour d'autres œuvres ! Ou encore de revenir aux plus grands comme Debussy.

Histoire. Si la Grèce se trouve actuellement en première page dans les médias, ce n'est hélas pas pour des raisons artistiques. Nous rendons ici hommage aux compositeurs et pianistes grecs, du 19e siècle à nos jours (p. 108).

Facture. Connaître le marché du piano, savoir reconnaître les marques, bien choisir l'instrument, l'entretenir, trouver les bons accessoires, tout cela fait partie du travail de l'heureux possesseur d'un piano, au même titre que l'étude quotidienne (p. 127) ! A voir aussi, les nouveautés des claviers numériques.

Musique d'aujourd'hui. Jazz d'abord, avec cette question lancinante : que faire de la main gauche ? C'est à un vaste tour d'horizon que nous convie Ludovic Florin, à l'intention des jeunes improvisateurs (p. 156). Portrait du compositeur Gérard Pesson, à l'œuvre minimaliste (p. 160).

Editions. Une année de partitions, d'enregistrements et de livres : la vitalité de l'édition musicale reste entière (p. 166).

Michèle Worms

Thierry Machuel, lauréat du Grand Prix Lycéen des Compositeurs, nous offre une partition inédite : "Liberté" (p. 163)